Marie, élève-avocate rêveuse

Parce que j'en rêve encore, et que j'y suis presque…

Foisonnements

Exercice très important au cours de la formation au sein de l’EFB : les foisonnements

Lorsque je dis à mes proches, « écoute, ce sont les foisonnements en ce moment, donc on ira boire un verre dans deux semaines », la réponse est toujours la même : « les foi quoi ? »

Mais qu’est-ce donc que ce truc bizarre ?

Les foisonnements désignent une période (plus ou moins longue selon les écoles) durant laquelle les élèves-avocats, en binôme, ont a traiter des dossiers (plus ou moins nombreux selon les écoles), c’est-à-dire un ensemble de pièces sur la base duquel ils devront conclure et plaider.

A l’EFB, cette année tout du moins, nous avons 6 dossiers à préparer : TGI, Tribunal de Commerce, Cour d’Appel, Référé, Pénal, Tribunal administratif.

Nous avons eu 10 jours environ, à compter de la mise à disposition sur le net des pièces, pour rédiger nos écritures. Selon que nous étions en demande ou en défense, nous devions rédiger une assignation/requête et/ou des conclusions.

Personnellement, j’étais demanderesse en référé et devant le TA, partie civile s’agissant de l’affaire devant le tribunal correctionnel, et défenderesse devant le TGI, la CA et le tribunal de commerce.

Nous avons communiqué nos écritures aux dates indiquées. Puis, la semaine dernière, nous avons eu des séances de « corrections d’écritures ». Des avocats ou magistrats se sont déplacés à l’EFB pour nous faire des remarques sur nos écritures. Les choses ne se sont pas trop mal passées pour moi. J’ai eu de plutôt bonnes notes (la moins bonne étant ma note de référé : 11/20).

Cette semaine, nous plaidons.

Je tiens à dire qu’il s’agit d’un très bon exercice. On peut dire beaucoup de choses négatives sur les CRFPA de manière générale et sur l’EFB en particulier, mais les foisonnements sont très enrichissants et sont une très bonne expérience.

J’ai plaidé ce matin devant le TA. Cela n’a pas été une grande réussite, j’ai des choses à travailler, mais je ne regrette pas de m’être motivée pour faire les choses correctement, parce que cela m’a beaucoup appris.

Il faut savoir que, malgré leur difficulté et le temps de travail qu’ils représentent, les foisonnements ne valent pas grand chose (environ 2%) dans la note finale pour le CAPA, qui comprend également toutes les autres notes de contrôle continu (déonto, examens de fin de période de cours, consultations gratuites, etc.), les notes de rapport de stages et de soutenances et les notes des épreuves finales du CAPA.

Et demain TGI ! Une affaire de vente de bateau et de vices cachés…

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le juin 1, 2015 par dans DLF et divers, Uncategorized.

Navigation

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :