Marie, élève-avocate rêveuse

Parce que j'en rêve encore, et que j'y suis presque…

C’est la rentrée !!!!

La voici, la voilà, la « rentrée solennelle » de l’EFB.

Quatre heures de blabla et un petit serment par lequel tous les nouveaux élèves-avocats, de la promotion Henri Leclerc (2015-2016), s’engagent à respecter le secret s’agissant de tous les faits et actes dont ils auront eu connaissance au cours de leur formation ou de leurs stages.

Et nous voilà élèves-avocats.

Juste un quelques mots sur notre parrain. Henri Leclerc est avocat depuis 1956. Il est intervenu dans des affaires célèbres, ayant été l’avocat notamment de D. Strauss Kahn dans l’affaire qui l’opposait à Tristane Banon, ou de Véronique Courjault dans l’affaire dite des « bébés congelés ».

Au-delà de son activité d’avocat proprement dite, Henri Leclerc a également été, pendant 5 ans, président de la Ligue Française pour la Défense des Droits de l’Homme et du Citoyen. En 2011, il a également joué le rôle d’expert en matière de justice dans le cadre de la campagne de M. Aubry pour les primaires socialistes.

Je poursuivrai cet article ce soir, si je survis à ces 4 heures…

 

J’ai survécu, moi, mais je n’ai pas eu le courage, sur le moment, de compléter cet article. Je relis ces quelques lignes aujourd’hui et je me dis que si j’avais su, je n’aurais pas utilisé les mêmes mots.

Ma rentrée a eu lieu le 7 janvier 2015.

J’attendais sagement que la cérémonie commence. Et puis j’ai reçu un sms de ma grand-mère : « Tu es où? Tu vas bien ? » Je n’ai pas compris. Et puis une rumeur, dans la foule, a commencé à parler d’un évènement terrible et nous avons sorti nos smartphones. J’ai ouvert le site du Monde et j’ai compris.

Notre bâtonnier, Me Pierre-Olivier Sûr, a ouvert la cérémonie par quelques mots en hommage aux dessinateurs de Charlie Hebdo, assassinés quelques minutes plus tôt.

Ces évènements ont secoué Paris, la France, le monde entier. Peut-être un peu de peur pour la liberté d’expression, probablement beaucoup de peur tout court. Nous nous sommes rassemblés, le week-end suivant, pour montrer notre unité et notre force, et puis nous sommes passés à autre chose. Nous avons été Charlie, pendant quelques jours, et puis c’est tout.

Je ne m’étendrai pas ici sur l’exagération du moment, sur ces gens en larmes qui n’avaient probablement jamais lu Charlie Hebdo, sur la récupération politique qui a suivi, ce n’est pas le lieu.

J’ai créé ce blog en tant qu’élève-avocate, alors j’aborderai le sujet en ce sens.

En tant que femme, que citoyenne, qu’être humain, j’ai évidemment été touchée. Mais en réalité, je pense que ces évènements ont surtout secoué la future avocate que je suis.

Une réflexion a principalement occupé mes pensées durant les quelques jours qui ont suivi.

Je passe mon temps à dire et répéter que « toute personne a le droit d’être défendue » et j’en suis fermement convaincue. Si les auteurs de ces crimes avaient survécu, ils auraient eu également ce droit. Notre bâtonnier a insisté, lors de la cérémonie, sur le courage qu’il faut à un avocat pour défendre toute personne, même coupable des pires horreurs.

Je reste persuadée qu’il aurait été préférable que ces personnes survivent pour qu’elles soient jugées et punies. Leur mort n’était pas une chose souhaitable en tant que telle. Ils devaient être interpelés, empêchés de nuire et jugés. Les forces de l’ordre ont fait leur possible et les coupables sont décédés.

Mais s’ils avaient survécu ? Aurais-je eu la force, le courage, en tant qu’avocate, de les défendre ? Aurais-je réussi à faire de mon mieux, à utiliser toute ma compétence professionnelle pour les défendre ? Je n’en suis pas certaine. Je crois qu’au fil de ma carrière, il me faudra trouver cette force. Parce qu’un bon avocat doit en être capable.

 

La journée ne s’est pas passée comme je l’imaginais. Elle n’a pas été aussi joyeuse que je l’espérais. Je garderai un souvenir amer de ma première prestation de serment.

Espérons que rien de tel n’arrivera lors de la seconde…

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le janvier 7, 2015 par dans Déontologie, DLF et divers.

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :